Siargao Masaya  —  

LE 

FOND 

D'URGENCE

Face aux difficultés rencontrées par les familles les plus démunies de Siargao pour payer leurs soins médicaux, un fonds d’urgence a été constitué afin de leur permettre de bénéficier d’une aide de première nécessité pour financer leurs frais en cas d’hospitalisation.

Comment fonctionne le fonds d’urgence ?

Dans la plupart des villages de Siargao, il existe un centre médical avec un médecin capable de prodiguer les soins médicaux de base. Pourtant, dans les faits, les patients sont le plus souvent redirigés directement à l’hôpital de Dapa, ville principale située à 12 kilomètres de General Luna.

 

L'hôpital est très vétuste et n’intervient que pour les soins les plus basiques. Lors de problèmes de santé plus graves, nécessitant par exemple une opération ou une dialyse, les patients doivent donc se rendre en ferry à l’hôpital de Surigao sur l’île de Mindanao qui se trouve à quatre heures de bateau. 

 

Il est fréquent que les personnes se rendant à l'hôpital n'aient pas les moyens de payer ni l'admission, ni les soins principaux ou les médicaments. Le service hospitalier propose alors un diagnostic et un devis au patient qui ne recevra aucun soin s’il n’a pas les moyens d’y subvenir.

 

Grâce au fonds d’urgence, nous aidons les enfants et leurs familles dans les cas critiques afin de leur donner une seconde chance lorsque la médecine abandonne ses principes d’aide à tout un chacun. 

Comment nous aider ?

Vous pouvez nous aider à développer notre fonds d’urgence en effectuant un don à l’association. Aux Philippines, il suffit souvent de quelques francs pour sauver une vie…

Nos projets > Le fond d'urgence